La pédopsychiatrie ne veut pas mourir

images

Après La psychanalyse va-t-elle disparaître ? , La pédopsychiatrie ne veut pas mourir

Bonjour l’angoisse !

Une tribune de Bernard GOLSE et Marie-Rose MORO dans le quotidien Libération du 29/03/2018.

« En dix ans, le nombre de professionnels s’est réduit de moitié et la durée d’attente pour un premier rendez-vous dépasse parfois les dix-huit mois. Alors que la santé mentale de l’enfant est érigée en priorité, la discipline est à l’abandon ».

Un commentaire sur “La pédopsychiatrie ne veut pas mourir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s