Non au viol de l’intimité des patients en psychiatrie

FFPUn Communiqué de presse de la Fédération Française de Psychiatrie et du Conseil National Professionnel de Psychiatrie en date du 18/06/2018 qui vient en appui des réactions des usagers et des syndicats dont nous avons déjà fait état (cf. communiqué du SPH)

 

« Non au viol de l’intimité des patients en psychiatrie
Non au soupçon de terrorisme porté sur les patients et leurs médecins présumés complices
La Fédération Française de Psychiatrie est indignée par la teneur du décret n° 2018-338 du 23 mai 2018 autorisant les traitements de données à caractère personnel relatifs au suivi des personnes en soins psychiatriques sans consentement dit HOPSY… »

– – –

Logo SPHUn recours Gracieux du SPH en date du 16/07/2018 :

« OBJET : Recours pour annulation du décret n° 2018-383 du 23 mai 2018 autorisant les traitements de données à caractère personnel relatif au suivi des personnes en soins psychiatriques sans consentement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s