Le développement de l’adolescent dans sa construction identitaire

Une conférence organisée par la Maison des adolescents le 23/11/2018 à la Maison des association 6 rue Berthe de Boissieux à Grenoble

Conférence Maison des ados 23-11-2018

ARGUMENT
« L’adolescence est la période entre l’enfance et l’âge adulte, une période de transition de plus en plus longue, significative en termes de changements sur les plans biologique, neurobiologique, cognitif, social et psychique (Cannard, 2015).
C’est un temps d’expérimentations et de rencontres, donnant des opportunités au jeune de développer son identité (Arnett, 2000; Erikson, 1968).
L’adolescence est une phase de construction identitaire, une période où l’individu doit élaborer ses premiers choix, s’engager et peut être reconsidérer ces engagements.
C’est pourquoi c’est aussi le temps des incertitudes et des doutes mais aussi une période d’émergence des troubles psychologiques (anxiété, dépression, faible estime de soi …). Sous l’influence de la famille, de l’école, des pairs et des amis, et selon le contexte dans lequel il se trouve, l’ado ne sait plus qui il est, ce qu’il est et ce qu’il vaut.
Face à tous les changements pubertaires, face aux exigences de la culture adolescente, face aux injonctions des différents groupes sociaux (famille, école, pairs), il est normal de se poser ces questions, mais certains sont très vulnérables et ont des difficultés pour grandir et avancer vers l’autonomie.
Le soi en construction est particulièrement mis à rude épreuve aujourd’hui dans la société de l’image et le diktat de la performance et de l’évaluation. L’adolescent peut rester bloqué dans des pensées répétitives focalisées sur sa personne et les difficultés qu’il « pourrait » rencontrer, ou encore fuir dans de nouvelles dépendances pour éviter de trop penser (alcool, drogue, jeux vidéo, réseaux sociaux). Des ruminations qui, selon leur mode, peuvent rendre les tentatives d’exploration inadaptées et les potentialités d’engagements avortées.
Deci & Ryan (synthèse dans l’article français de 2008) depuis de nombreuses années, définissent ce qu’un environnement dit bienveillant peut apporter pour le développement harmonieux de l’adolescent, afin de favoriser son autodétermination dans les études et dans les domaines qui comptent pour la construction du soi.
Un tel environnement doit satisfaire trois besoins psychologiques fondamentaux, à savoir le besoin d’affiliation, le besoin d’autonomie et le besoin de compétence.
L’objectif de la conférence-débat est de faire connaître le développement de l’adolescent et ses enjeux identitaires pour mieux comprendre ses questionnements et ses comportements, avec ou sans provocation, afin de mieux l’accompagner dans sa quête d’autonomie et de favoriser son bien-être ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s